Archives mensuelles : avril 2012

Changer un nom

Vous pouvez donner à habits neufs de l’empereur, mais cela ne lui fait pas un empereur mieux. Le Front National peut changer son nom, mais elle aura toujours les mêmes idéaux…

Publicités

Front National

Le parti du Front National est pour les gens sans éducation, il joue sur leurs petits esprits et le sectarisme…


ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE FRANÇAIS…

Pouvons-nous nous permettre d’avoir, Francois Hollande, président de la 5ème République ?

Le premier tour de l’élection présidentielle français, sera le 22 avril 2012, le deuxième tour aura lieu le 6 mai 2012… Qui sera le choix de l’électorat, il sera président Sarkozy,Union Mouvement Populaire, ou sera le pays tourner à gauche, avec François Hollande, Parti Socialiste, ou Jean-Luc Melenchon, Front de gauche, une coalition de partis de gauche. Les deux autres choix sont, Francois Bayrou, MoDem, du parti du centre pro européen, libéral. Ou la Marine Le Pen, de l’extrême-droite et moins démocratique… 

Ma préférence personnelle est François Bayrou… Je crois en une France forte et une Union européenne forte aussi…


Muslim Brotherhood refuses to accept ban – USATODAY.com

Muslim Brotherhood refuses to accept ban – USATODAY.com.

L’armée en Égypte, n’ont jamais été va permettre à la Fraternité musulman, le contrôle du parlement égyptien, et la gestion du pays… L’armée a peur de perdre son influence, et aussi ses dirigeants pourraient faire face à enquête…


Muslim Brotherhood refuses to accept Egypt election ban

Via Scoop.itEverything Beautiful

Ten candidates are barred from Egyptian elections.

L’armée en Égypte, n’ont jamais été va permettre à la Fraternité musulman, le contrôle du parlement égyptien, et le gestion du pays… L’armée a peur de perdre son influence, et aussi ses dirigeants pourraient faire face à enquête…
Via www.usatoday.com


A VINCENNES, HOLLANDE SE DIT « PRÊT »

Pouvons-nous nous permettre d’avoir, François Hollande, président de la 5ème République?

Cet article est Gracieuseté de Paris Match magazine…

ACTU-MATCH | DIMANCHE 15 AVRIL 2012

Image

 Photo Benoit Tessier/Reuters

Le vent, c’est maintenant! Le froid, c’est maintenant!» Imitant la scansion particulière de François Hollande, un militant socialiste croisé devant le château de Vincennes, a au moins le sens de l’humour. Dimanche, ils sont venus nombreux -plus de 100 000 selon le Parti socialiste- malgré les bourrasques désagréables et la grisaille, pour applaudir le candidat socialiste à l’élection présidentielle. L’événement organisé en même temps par Nicolas Sarkozy place de la Concorde, à Paris, était évidemment dans tous les esprits.

Peu après 13 heures, Aurélie Filippetti et Najat Vallaud-Belkacem, deux stars montantes de l’équipe de campagne de François Hollande se sont emparées de la scène pour chauffer une foule encore éparse. Hilares, les deux jeunes femmes ont appelé à «faire souffler un vent d’air frais sur Paris, d’est en ouest», référence à la situation géographique des deux favoris des sondages, ce dimanche-là. A 15h30, alors que la vaste esplanade s’était déjà considérablement remplie, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a lui aussi visé Nicolas Sarkozy. «Peut-être qu’à quelques kilomètres d’ici, sur une place qui aujourd’hui portera un peu moins bien son nom, ils vont nous dire encore avec mépris « et ça veut gouverner? » Oui! Le peuple de France veut gouverner, avec François Hollande!», a-t-il tonné.

Pourtant, pour Bernard Cazeneuve, porte-parole de François Hollande, à une semaine du premier tour, pas question d’anticiper la victoire. «Ce qui peut mal se passer, c’est précisément ce qu’on ne peut pas prévoir», a-t-il glissé à ParisMatch.com alors que le groupe Kassav empilait les mélodies pour réchauffer le public. Pour le député de la Manche, il s’agit donc de rester «concentrés». Et les partisans de François Hollande sont dans le même état d’esprit. Elisabeth, 62 ans, est venue en voisine du XIXème arrondissement de Paris. Militante depuis 1981, elle assure: «On a jamais été dans l’euphorie. Même en 1981, on s’est battus jusqu’au bout.» Elle qui s’évertue de convaincre ses collègues et ses proches le reconnaît, «il y a encore des gens qui hésitent», notamment avec la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Preuve supplémentaire de la vigilance des socialistes, à la sortie du métro, des volontaires ont tenté tout l’après-midi d’intercepter une partie du flot humain qui se déversait vers le château. Le but: convaincre de rejoindre les équipes qui participent aux opérations de porte-à-porte, un élément central de la stratégie de mobilisation du PS.

«DÉJÀ LE SOLEIL LUIT…»

Et puis, à 15h45, voilà François Hollande. Dans la foule, tous les socialistes sont là, de Martine Aubry à Arnaud Montebourg en passant par Lionel Jospin. Régulièrement, ils apparaissent sur les écrans géants. «Mes chers amis, j’entends la clameur…», entame le candidat, qui paraît avoir retrouvé sa voix, pourtant éraillée par les discours successifs. La bonne humeur est là, elle aussi. A la faveur d’un rayon de soleil, le député de Corrèze sourit: «Déjà le soleil luit… Il ne chauffe pas encore. Il arrive!» Mais François Hollande, fidèle à sa ligne prudente, prend garde d’éviter l’excès d’optimisme. «Nous avons à vaincre le fatalisme, la résignation qui nourrissent l’abstention. Jusqu’au bout, j’irai chercher tous ces électeurs pour les sortir de leur isolement, de leur doute, de leur repli», lance-t-il. Et, comme il l’a fait dans ses dernières interventions, le candidat s’est montré sévère vis-à-vis de certains de ses camarades socialistes. Dénonçant la confusion entre «sondage et élection» et «les tentations des plus empressés de se partager les postes», il gronde: «Alors, nous aurions perdu la mémoire?»

François Hollande n’a en tout cas pas oublié son principal adversaire. Nicolas Sarkozy, en agitant le spectre d’une réaction des marchés à l’éventuelle élection du socialiste, «appelle la spéculation à l’aide pour empêcher l’alternance», attaque-t-il. «Il convoque la majorité silencieuse à sa rescousse. Celle des travailleurs contre les chômeurs, des ouvriers contre les assistés, de la province contre Paris, des sans voix contre les élites. Mais cette France, toute cette France, ici, elle est rassemblée!», martèle encore François Hollande. Défendant ses 60 propositions présentées en janvier, il moque la publication tardive du programme de Nicolas Sarkozy. Et persifle: «Si ses propositions sont bonnes, ce qui reste à démontrer, pourquoi ne les a-t-il pas déjà réalisées?»

Le socialiste veut plus que jamais s’imposer comme le candidat de l’alternance concrète. Au «Journal du Dimanche», il avait déjà confié: «Je suis prêt». Face à l’esplanade noire de monde, il n’a pas dit autre chose. «Aujourd’hui, je suis prêt, prêt à vous représenter au second tour de l’élection présidentielle. Prêt à gagner le 6 mai et prêt enfin à présider la France.» Fallait-il le prouver, François Hollande évoque les questions internationales, s’appropriant déjà le «domaine réservé» du président de la République. «La France sera toujours présente là où il s’agit de défendre la démocratie», a-t-il promis, avant d’ajouter: «Sur la grande question climatique, nous reprendrons l’initiative et l’offensive.» Plus que jamais régalien dans le ton, François Hollande n’oublie pas qu’il n’est peut-être qu’à trois semaines de l’Elysée.Point final

 

Cet article est Gracieuseté de Paris Match magazine…

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Politique/Actu/Francois-Hollande-a-tenu-un-meeting-en-plein-air-a-Vincennes-389541/


New Social Curation And Visual Research App: Vilize – Official Release: 16th April 2012

Via Scoop.itEverything Beautiful

Giuseppe Mauriello: Vilize is a new italian-based free web application created to improve the research phase of creative professionals: from the collection of inspiration to the creation of moodboards in the same environment. 

SAVE THE DATE: Official Release 16th April 2012.

 

This platform is for users:

1) Creative Professionals: visual research & moodboarding;
2) Students: discover, track & work in team;
3) Bloggers: share to a collective visual platform.

 

« Here are some features:

– Collections & moodboards are ready for all devices. You can download them in high-resolution PDF and share them via Mail, Facebook, Twitter & Google+.

 

– Drag & Drop is the way you save, upload and collect the materials. Drag & Drop to design your moodboard.

 

– Save time preparing the inspiration for your team project: give your partners the ability to add and remove materials to your collections.

 

– Vilize’s database is designed for the world of inspiration & creativity. We care that our files contain all the useful information like author, source, project description.

 

– Choose the order between the newest and highest rated files. Rate each file you see with one click and decide for its position.

 

– Choose the visualization mode you prefer: HD image or thumbnails.

 

– Vilize is the first platform that gives you a selection of streaming channels. Track the online-status of your favorite channels directly on your console.

 

– Follow the user that are publishing material you love. Get informed by the notification system about user published files, ratings, collections & moodboards.

 

– Share your discoveries on social platforms and with people you follow on Vilize. Comment each profile, image, video, collection or moodboard. »

 

 

Source and read more here: http://vilize.com/launching/

 

Check out full HD video: http://vimeo.com/39398057

 

I requested and received an official pass for the preview of Vilize.

I just created my profile: http://vilize.com/pinomauriello

 

Via vimeo.com


%d blogueurs aiment cette page :